| 
 

 frane

         
zakaria



avatar


: 79
: 29
/ : etudient
: 70
: 18/01/2008

: frane    04 2008, 18:49

Les divisions administratives


Auvergne

Limousin

Bourgogne

Centre

Île-de-France

Haute-
Normandie


Basse-
Normandie


Bretagne

Pays de la Loire

Poitou-
Charentes


Aquitaine

Midi-Pyrnes

Languedoc-
Roussillon


Provence-Alpes-
Cte d'Azur


Rhne-Alpes

Picardie

Champagne-
Ardenne


Lorraine

Alsace

Franche-Comt

Nord-Pas-de-Calais


Rgions de France mtropoplitaine.
Les principales divisions administratives franaises sont les rgions qui sont au nombre de 26 dont 22 mtropolitaines, les dpartements (100 dont 4 outre-mer) et les arrondissements.
Ces derniers arrondissements sont dcoups soit en cantons (pour les collges lectoraux), soit en communes (environ 36 800) pour ladministration territoriale locale. Les cantons regroupent le plus souvent des communes compltes, toutefois certaines communes importantes sont dcoupes sur plusieurs cantons qui peuvent aussi comprendre dautres communes voisines moins peuples.
Enfin quelques communes trs importantes (Paris, Lyon, Marseille) sont elles-mmes divises en arrondissements de commune pour ladministration territoriale avec des mairies locales disposant dune certaine autonomie financire et administrative au sein du mme conseil municipal.
Le dpartement de Paris ne comprend quune seule commune. Les 4 rgions en outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Runion) ne comptent chacune quun seul dpartement. La rgion de la Corse (qui comprend deux dpartements) a un statut spcial de collectivit territoriale lgrement diffrent des autres rgions mtropolitaines. Ces rgions sont toutefois partie intgrante de lUnion europenne.
Depuis les lois Defferre de 1982-1983 et Raffarin de 2003-2004, la France est un État dcentralis. La rforme constitutionnelle de fvrier 2003 prcise que lorganisation de la Rpublique est dcentralise. La dcentralisation, qui sest dans un premier temps accompagne de la dconcentration, favorise aujourdhui pleinement lmergence de vritables pouvoirs locaux dont lquilibre fait cependant encore dbat.
Aux ct des collectivits territoriales de plein exercice que sont la commune, le dpartement et la rgion, il existe aussi un chelon intercommunal qui est amen exercer de plus en plus de comptences (dveloppement conomique, amnagement de lespace, habitat, transports publics, assainissement). En effet, les communes sont toutes invites se regrouper sous le rgime de lintercommunalit qui dispose dsormais dune autonomie financire et fiscale, et de lautorit de personne morale et juridique reconnue (ltablissement public de coopration intercommunale ou EPCI). En 2006, 2573 communauts (communauts de communes, communauts dagglomration et communauts urbaines) recomposent le territoire national (soit 90% des communes et 85% de la population franaises. Certaines intercommunalits regroupent des communes de dpartements ou mme de rgions diffrentes. Dans les rgions frontalires, des intercommunalits existent aussi avec des collectivits locales des pays voisins, ce qui facilite la gestion dquipements communs, notamment en matire de transport.
Un nouvel chelon a t cr avec llaboration des pays, qui regroupe des communes et des intercommunalits dans des ensembles plus grands que ne le sont les intercommunalits, afin de rassembler lensemble des communes dun territoire, mme celles exclues des intercommunalits existantes.
La France est "une et indivisible", mais cette formule cre certaines tensions, surtout en raison du fait que le territoire franais est compos de plusieurs "pays" ou "rgions" qui ne sont que rarement reconnus, et dont certains ont leur propre langue (Alsace, Bretagne, Catalogne, Corse, Flandre, Pays basque, Pays Occitan, etc.), mais aussi beaucoup d'autres, qui n'en ont pas.

La France d'outre-mer
    
hanane_hanona



avatar


: 1257
:
: 29/01/2008

: : frane    13 2008, 07:07

chokran laka akhi 3ala lma3loumat

_________________
[img]g

    
 
frane
          
1 1

:
 :: 

 :: 

-